Back to the vinyl

Depuis quelques années, les vinyles sont de retour sur le devant de la scène. A l’heure où le numérique est omniprésent, nombreux sont ceux qui se découvrent un intérêt pour le disque physique. Pourtant les inconvénients de ce format sont nombreux : les vinyles prennent de la place, il faut le retourner pour écouter l’entièreté de l’album et c’est un objet fragile. Alors, qu’est-ce que les nouveaux amateurs peuvent bien lui trouver ? 

François, aka @_metmg_music sur Instagram, a 40 ans. Il a décidé de commencer sa collection de vinyles au début des années 2000 et possède aujourd’hui plus de 1400 pièces. Ce collectionneur nous parle de sa passion et donne son avis sur le phénomène. 

Une capsule réalisée par Sarah Prévinaire, Hugo Payen, Marine Mélon et Gaëtan Perini. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :